Porn Actu

« Pretty Boy Blue » : 30 ans après le meurtre non élucidé de la porn star gay Billy London, un documentaire a pour projet de résoudre ce « cold case » !

Dans la liste des crimes les plus macabres qui ont eu lieu à Los Angeles et qui n’ont jamais été résolus, il y a celui de William Arnold Newton, alias Billy London.

COLD CASE

Le 29 octobre 1990, un SDF découvrit dans une benne à ordures ce qui s’avèrera être la tête et les pieds de William Arnold Newton. Sous le pseudonyme de Billy London, ce jeune blond de 25 ans travaillait dans l’industrie du porno gay en tant qu’acteur et comme réalisateur-producteur. Il fut notamment l’un des protagonistes de Head of Class, un film sorti en 1988 chez Catalina Video. À la réalisation, le pionnier Bill Sheffler (v. 1934 – 2020) qui utilisait alors le nom de Scott Masters.
– Photos : XDR et Head of Class / Catalina Video

ILS VEULENT SAVOIR !

Pourquoi ce meurtre n’a-t-il jamais été élucidé ? Parce que la victime était gay ? Parce qu’il s’agissait d’une star du porno ? Et qu’il était considéré comme un rebut de la société ? Un peu plus de 30 ans après ce drame, des personnes cherchent toujours à connaître la vérité. Elles espèrent que Pretty Boy Blue, un documentaire actuellement en chantier, permette la collecte d’informations décisives. Parmi ces personnes, il y a Buck Angel, Chi Chi LaRue, Mickey Skee… et Rachel Mason. C’est d’ailleurs elle qui réalisera le documentaire.

Voici sur Facebook l’exposé du projet

Advertisement

 

RACHEL MASON EN FAIT UNE HISTOIRE PERSONNELLE

Rachel Mason ne nous est pas inconnue. C’est à elle qu’on doit Circus of Books, l’épatant documentaire sur le sex-shop gay iconique de West Hollywood que tenaient Barry et Karen Mason, ses propres parents. Elle a découvert que le dernier boyfriend en date de Billy London, David Rey, avait travaillé pour ses parents. Et que Billy lui-même fréquentait le sex-shop. Ce nouveau documentaire, Rachel en fait également une histoire très personnelle :
« Billy me rappelle tous les jeunes hommes que j’ai connus qui travaillaient dans le magasin de mes parents. Ils étaient courageux et incroyables. Je n’avais jamais entendu parler de quelque chose d’aussi brutal dans la communauté qui avait déjà subi tant de morts à cause de la crise du sida. Alors son meurtre m’a frappé très durement et je veux contribuer à la résolution de cette affaire. Je sais qu’il y a quelqu’un dans la communauté qui doit savoir quelque chose. »

UNE PROIE DE JEFFREY DAHMER ?

Au cours de l’année écoulée, les romanciers Christopher Rice et Eric Shaw Quinn ont consacré à l’affaire cinq épisodes de leur podcast TDPS Presents: Christopher & Eric. Ils ont pu établir que parmi les pistes sérieuses qu’avait envisagées la police, il y avait celle du tueur en série Jeffrey Dahmer, surnommé « le cannibale de Milwaukee » ou encore « le monstre de Milwaukee ».

La veille au soir de la découverte de sa tête et de ses pieds, Billy London aurait en effet été aperçu sortant d’un club gay en compagnie d’un homme grand et blond qui ressemblait à Dahmer.

 

Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page