« Casa Susanna » : Une utopie transgenre dans l’Amérique dangereusement conformiste des années 1950/60

« Casa Susanna » : Une utopie transgenre dans l’Amérique dangereusement conformiste des années 1950/60

Présenté au Festival International Documentaire FIPADOC de Biarritz, le documentaire Casa Susanna du réalisateur Sébastien Lifshitz raconte l’incroyable histoire d’une utopie transgenre dans l’Amérique dangereusement conformiste des années 1950/60. L'Amérique du maccarthysme et de J. Edgar Hoover où ne pas correspondre aux valeurs traditionnelles familiales vous exposait au pire. Voici la bande-annonce…

Lundi 23 janvier 2023, lors de l’émission radiophonique Bienvenue au Club d’Olivia Gesbert sur France Culture, Sébastien Lifshitz a évoqué ainsi la genèse de son fascinant documentaire… 

« C’est une histoire qui n’aurait jamais due être révélée. Parce que c’était un lieu secret qui existait uniquement à travers ce réseau clandestin de travestis. Mais ce qui s’est passé, c’est qu’un couple à New York trouve aux puces à peu près trois cents photos amateur avec ces travestis dans les années 1950/1960, à la campagne, vraiment au milieu de nulle part. Les photos sont tellement intrigantes qu’ils vont les présenter à un éditeur et ils font tout de suite un livre en 2004 qui sort sous le titre “Casa Susanna”. Mais personne ne savait quelle histoire qu’il y avait derrière ces images. 
À l’époque j’achète le livre et je suis fasciné comme beaucoup parce que ces images sont très mystérieuses, on se demande qui sont ces gens, comment ces situations ont pu être possible dans cette Amérique très répressive. 


« Le New York Times fait une enquête à la suite de la publication de ce livre et commence à poser le début de l’histoire. Et puis plus rien pendant des années. 


« Au moment où je fais une exposition à Arles qui s’appelait Mauvais Genres sur les travestis à travers la photographie amateur, je rencontre une historienne de la photo qui s’appelle Isabelle Bonnet, et qui a fait un mémoire sur la Casa ("Les Photographies des travestis de la Casa Susanna" - NDLR). Elle a donc poursuivi l’enquête que le New York Times avait faite. Elle découvre beaucoup de choses. Découvre la maison, le véritable nom de naissance de Susanna, retrouve des témoins de l’époque, et me raconte cette histoire. » (Son mémoire à donné lieu en 2018 à la publication de l'article “Les photographies retrouvées de la Casa Susanna” dans le tome 46 de la revue Sociétés & Représentations aux Éditions Sorbonne - NDLR)

« J’ai été très intrigué, très fasciné, et à partir de là il y a comme l’évidence qu’il faut en faire un film. Parce que c’est quand même une histoire qui raconte ces pionnières qui ont réussi à braver beaucoup d’interdits, qui ont pris beaucoup de risques. À l’époque, on pouvait briser des vies en deux secondes. La réputation était très importante, et ces hommes mariés, souvent issus de la middle-class, avait tout à perdre s’ils étaient découverts. C’est une Amérique, celle des années 1950/60, qui espionne, où l’on fait des enquêtes de mœurs sur beaucoup de gens. Donc ils prenaient des risques en se retrouvant là-bas et en essayant tout simplement d’être eux-mêmes. Je trouvais fascinant  de voir comment ces couples, d’hommes et de femmes, ont pu vivre toutes ces questions d’identité. Comment les épouses ont même compris, ou non, leur mari. Ça pose énormément de questions d’ailleurs sur ces femmes qui les ont accompagnés dans cette époque qui ne permettait absolument pas de comprendre qui que ce soit sur toutes ces questions d’identité de genre…Les questions d’identité ont toujours été présentes. Des personnes transgenres, travesties ont toujours existé. Ces questions traversent le temps et se sont posées dans des contextes vraiment hostiles. » 

Coproduit par Arte, le documentaire sera diffusé sur la chaîne et bénéficiera d'une sortie en salles. Mais quand ?

Lire aussi

Portfolio : Trop beau Laith Ashley qui joue le chéri de Taylor Swift dans le clip de « Lavender Haze »
Portfolio : Trop beau Laith Ashley qui joue le chéri de Taylor Swift dans le clip de « Lavender Haze »

Sam Smith : Ses looks dans le clip de son nouveau single « I’m Not Here To Make Friends » insupportent certains et c’est tant pis pour eux !!!
Sam Smith : Ses looks dans le clip de son nouveau single « I’m Not Her...

Portfolio : Dominic Calvani, le beau brun bien pourvu de la marque C-IN2 New York
Portfolio : Dominic Calvani, le beau brun bien pourvu de la marque C-I...

Sharok in Paris… En tant que mannequin et militant, il crée l’événement lors de la Fashion Week
Sharok in Paris… En tant que mannequin et militant, il crée l’événemen...

Newsletter

Pour rester informé je m'abonne !

Suivez-nous sur les réseaux

Facebook Twitter Instagram
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ces derniers permettent le bon fonctionnement de nos services.