« Hawk Montain » : Le premier roman de l’ex-porn star gay Conner Habib encensé par la critique…

« Hawk Montain » : Le premier roman de l’ex-porn star gay Conner Habib encensé par la critique…

Quand celui qui vous a harcelé au collège réapparait dans votre vie, tout sourire, des années plus tard, faut-il s’en inquiéter ?

Tout en tournant dans plus de 60 films entre 2008 et le milieu des années 2010, Conner Habib a acquis la réputation d’être un intello. 
- Photos : Raging Stallion Studios, MenAtPlay, TitanMen et NakedSword

 

Universitaire et militant pour les droits des travailleurs du sexe, il s’exprime en la matière par une approche philosophique qui déconstruit les habituelles critiques. Depuis 2018 il anime son podcast Against Everyone With Conner Habib où il traite aussi bien du sexe, de politique, de culture… et de l’un de ses centres d’intérêt, l’occultisme. Cela donne lieu à de passionnantes discussions entre lui et des intervenants de premier choix. Alors, faut-il s’étonner d’apprendre qu’Habib s’est lancé dans l’écriture d’un roman, Hawk Montain, qui sort aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Irlande le 5 juillet prochain. Et que deux des premières critiques élogieuses proviennent d’auteurs réputés dans la littérature de terreur : Ramsey Campbell et Clive Barker ?

« Hawk Mountain est une étude pleine de suspense, choquante et finalement poignante sur un conflit à la fois domestique et interne où règne l'angoisse. Écrit de manière incisive et intensément imaginative, c'est le début d’un romancier véritablement original. »
Ramsey Campbell

« Le premier roman de Conner Habib est une montée d'adrénaline sombre et amère. »
Clive Barker

Et d’autres critiques donnent vraiment envie. Exemples :

« Suintant la menace dès la première page, cette histoire d'ennemis d'enfance qui se retrouvent quinze ans plus tard est passionnante. Brillamment écrit avec des charges homoérotiques, ce conte sauvage est sans concession sur l’amitié et l'isolement des adolescents. Il est aussi clinique dans son examen de la délicatesse du corps humain. Il y a de l'or dans le gore. Je l'ai trouvé captivant, choquant et beau. » 
Liz Nugent

« Conner Habib écrit avec une précision hallucinante et une sorte d'humanité impitoyable sur le travail vénéneux de la répression. Ses ancêtres - Poe, Highsmith, même la tragédie classique - sont cinglants, mais son originalité l’est encore plus. Hawk Mountain est une œuvre étrange qui scintille dans les ténèbres. »
  Mark O'Connell

De quoi s’agit-il plus précisément ? Kirkus nous en dit plus :

« Lorsque le livre s'ouvre, Todd Nasca passe du temps sur la plage avec son fils de 6 ans, Anthony. Ils ont déménagé à New Granard il y a quatre mois, et bientôt Todd commencera son poste de professeur d'anglais au lycée et Anthony entrera à l'école pour la première fois. Après avoir empêché son enfant d'aller à la maternelle, Todd est anxieux à l'idée que son fils entre dans le monde ; il a l'impression de "pousser Anthony d'un précipice". Todd et sa femme, Livia, ont divorcé il y a quatre ans après un mariage bref et tiède, mais Livia est de retour de ses voyages en Europe avec un intérêt renouvelé à connaître le fils qu'elle a laissé derrière elle. Todd est inquiet quand, sur la plage, un inconnu s'approche d'Anthony, sauf que cet homme s'avère loin d’être un inconnu. Jack Gates avait été transféré au lycée de Todd lorsque les deux garçons étaient adolescents, mais ils ne se sont pas vus depuis des années, et pour une bonne raison : des flashbacks détaillent comment Jack a harcelé Todd, via des insultes homophobes et des menaces qui ont éloigné Todd de ses pairs. La méchanceté a poursuivi de façon incidieuse les deux hommes jusqu'à présent. Lorsque Todd pose des questions et insiste, Jack reste vague sur l'état de son mariage, combien de temps il prévoit de rester ou si sa réapparition soudaine dans la vie de Todd pourrait être plus qu'une simple coïncidence. Plus Jack est là, plus l'inconfort de Todd grandit, se transformant en un acte de violence choquant qui lie inextricablement les personnages et force Todd sur la voie de l'aliénation, des mensonges et de la folie. La tension est palpable à chaque page, et Habib illustre habilement la complexité des relations ainsi que de la douleur des désirs non satisfaits, queer ou non. Sa prose est aussi brutale que profonde et belle… Une magnifique histoire de manipulation, de contrôle et de désir. »

On espère pour bientôt une traduction française !!!

Lire aussi

« Pride » : Une jolie série de timbres de la poste britannique pour commémorer le 50e anniversaire de la première Gay Pride du pays
« Pride » : Une jolie série de timbres de la poste britannique pour commémorer le 50e anniversaire de la première Gay Pride du pays

Témoignages : Quand avoir un gros pénis pourrit votre vie amoureuse et sensuelle !
Témoignages : Quand avoir un gros pénis pourrit votre vie amoureuse et...

« No One Dies From Love » : Le clip rétrofuturiste lesbien du nouveau single de Tove Lo contribue à le hisser au top des « LGBT Music Charts »
« No One Dies From Love » : Le clip rétrofuturiste lesbien du nouveau ...

« Hideous » : La métaphore sublimement horrifique et émouvante d’une sérophobie intériorisée qui vous pousse à ne se voir que comme un monstre
« Hideous » : La métaphore sublimement horrifique et émouvante d’une s...

Newsletter

Pour rester informé je m'abonne !

Suivez-nous sur les réseaux

Facebook Twitter Instagram
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ces derniers permettent le bon fonctionnement de nos services.