Quel est le lien entre un groupe de rock US , l’ex-super star du X gay Mickey Taylor et un comic-book adapté avec succès sur Netflix ? La réponse est surprenante…

Quel est le lien entre un groupe de rock US , l’ex-super star du X gay Mickey Taylor et un comic-book adapté avec succès sur Netflix ? La réponse est surprenante…

Le Britannique Mickey Taylor a beau avoir quitté l’industrie du sexe, son image iconique perdure. Groupe de rock US, My Chemical Romance (dit aussi MCR) n’a ainsi pas oublié que l'ex-super porn star a son nom tatoué au haut de ses fesses.
- Photos : International Playboys et Psycho Joe / NakedSword

Et ce qui s’est passé est non seulement de l’ordre du rarement vu, mais fait aussi la joie de Mickey :

«  Mon Twitter est devenu fou ! Que j’explique : il y a quelques mois, l'un de mes groupes préférés, My Chemical Romance m'a contacté à propos de mon tatouage  et m'a demandé si je serais heureux de poser pour une photo pour la ligne de merchandising de leur tournée merch ! Au début, J’ai pensé que c'était une blague ou un escroc ! Dieu merci, ce n'était pas le cas !! 🤣😂 L’équipe était géniale et c'est fou de penser qu'en tant que fan, je peux faire ça ! Merci My Chemical Romance de m'avoir voulu. En tant qu'ancien travailleur du sexe et personne LGBTQA, c'est génial de votre part ! Merci 🙏 et merci à tous sur Twitter pour vos gentils mots ! Allez voir l’intégralité du merchandising du groupe ! Toujours un fan inconditionnel de MCR ! Hâte de les voir en tournée ! AHHHHHHH ! 😄 »
- Photos : gaze into her killing jar et Molly

Interviewé par le journaliste James Factora pour Them, Mickey en dit plus sur l’origine de ce T-shirt. C’est un membre du groupe qui l’a directement contacté. Il avait vu le tatouage dans ses pornos et avait trouvé ça cool. Ce membre, dont Mickey tait le nom, a ajouté que Gerard Way le trouvait également cool et demandait s’il serait OK pour faire des photos pour le merchandising. Gerard Way est le leader de My Chemical Romance. Marié à une femme et père, il n’en est pas moins connu pour ses performances queer. Interrogé sur ce point par BoyZine en janvier 2015, il répondait ceci :
« Je n'ai jamais vraiment souscrit à l'archétype de la masculinité en grandissant, je n'avais aucun intérêt pour le sport ou quelque chose comme ça. Il fut un temps où on me désignait si souvent comme une fille que lorsque j'ai découvert l'idée du transgenre, je me considérais plutôt comme une fille. Je m'identifie donc beaucoup aux personnes trans et aux femmes parce que j'étais pris pour une fille par beaucoup de gens. En faisant MCR, je pense que j'ai enfin pu montrer ma féminité à travers les aspects glam théâtraux du groupe. Cela m'a donné plus d'optimisme, ça m'a permis d'être flamboyant. Je veux m'assurer que les femmes, les hommes et tous ceux qui sont entre se sentent en sécurité et en puissance avec nous. »

Cheveux blonds dans Welcome To The Black Parade / Cheveux rouges dans Na Na Na. Dans ce dernier clip, le méchant au crâne rasé n'est autre que le célèbre scénariste britannique de comics Grant Morrison ! 

L'univers des comics, Gerard Way connaît très bien. C’est lui le créateur/scénariste du comic-book Umbrella Academy qui a été adapté en une série à succès par Netflix. Une adaptation qui a entre autres consisté à multi-ethniciser et LGBTiser le groupe de super-héros, ce qu'a approuvé avec enthousiasme Way.
- Gerard Way/Dark Horse/Delcourt et Netflix

Heureuse coïncidence ? La bande-annonce de la saison 3 de la série Umbrella Academy vient de sortir…

 

Lire aussi

« Pride » : Une jolie série de timbres de la poste britannique pour commémorer le 50e anniversaire de la première Gay Pride du pays
« Pride » : Une jolie série de timbres de la poste britannique pour commémorer le 50e anniversaire de la première Gay Pride du pays

Témoignages : Quand avoir un gros pénis pourrit votre vie amoureuse et sensuelle !
Témoignages : Quand avoir un gros pénis pourrit votre vie amoureuse et...

« No One Dies From Love » : Le clip rétrofuturiste lesbien du nouveau single de Tove Lo contribue à le hisser au top des « LGBT Music Charts »
« No One Dies From Love » : Le clip rétrofuturiste lesbien du nouveau ...

« Hideous » : La métaphore sublimement horrifique et émouvante d’une sérophobie intériorisée qui vous pousse à ne se voir que comme un monstre
« Hideous » : La métaphore sublimement horrifique et émouvante d’une s...

Newsletter

Pour rester informé je m'abonne !

Suivez-nous sur les réseaux

Facebook Twitter Instagram
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ces derniers permettent le bon fonctionnement de nos services.